• Après avoir découvert Joris, Nathanaël / Blacky, voici maintenant un des personnages secondaires du monde de Loving Chamallow...

    Le premier, qui est une première (et non des moindres winktongue ) est la jumelle de Joris....

     

    Jézabelle Sauvadier


    Comme son frangin, elle est âgée de 20 ans (ben forcément pour des jumeaux he !). Elle mesure un petit 1.73m et ces 2 cm de moins que son frère sont une source régulière de conflit entre ces deux-là ! Etant l'aînée, elle garde un oeil parfois trop maternel sur son frère. Elle a la chance d'avoir des yeux d'un splendide vert émeraude qui couplé avec son caractère bien trempé en font une fille avec laquelle il faut compter...

    Les jumeaux sont issus d'une famille de wiccan (qui pratique la Wicca) et Jézy possède donc elle aussi quelques tours dans son sac. Rien à voir avec les tours flamboyants de Joris. Elle est une puissante médium en devenir. Comme son frangin, elle doit d'abord apprendre à maîtriser ses dons et surtout comprendre comment les interpréter. De simples flash déclenchés par contact, ses pouvoirs grandissent et se transforment en prémonitions. Les pouvoirs de l'esprit n'auront bientôt plus de secrets pour elle.

     

    Un aperçu de son caractère ?  

    Un autre extrait de Loving Chamallow :

    Le réveil fut brutal… et humide. Oh purée, pas encore ! Il émergea des brumes de son rêve pour constater qu’il était de nouveau bon pour une virée discrète dans la buanderie. Joris ne comprenait pas pourquoi il – enfin son traître de corps – réagissait comme celui d’un adolescent boutonneux expulsant de manière involontaire un surplus de testostérone libidineuse et incontrôlable.

    Bon, pour être « véritablement honnête », il en avait bien une vague idée. Seulement, le reconnaître reviendrait à ouvrir une porte qu’il n’était pas encore prêt à franchir.

    Il vivait en colocation avec sa sœur dans une petite maison et, à voir son sourire moqueur, elle l’avait vu prendre la direction de la buanderie avec son paquet dans les bras.

    — Si ça continue, je t’offrirai de nouveaux draps pour ton anniversaire ! lui lança‑t‑elle, d’un air trop joyeux pour ses oreilles.

    — Lâche-moi la grappe, tu veux. Suis pas d’humeur à subir tes remarques perfides de si bon matin, lui rétorqua-t-il, bougon.

    –– Oh allez, j’ai bien le droit de te vanner ! C’est quand même la… troisième fois… en deux semaines !

    Et elle éclata de ce rire si communicatif qui déridait son jumeau à chaque fois qu’il l’entendait. Joris finit par se joindre à elle. Deux gamins pris de fous rires à se tenir les côtes.

    — Jézy, comment tu fais ça ? Je n’arrive jamais à t’en vouloir plus de trente secondes !

    — Jor, enfin, je suis ton UNIQUE jumelle. Y en a qu’une comme moi ! Depuis le temps, tu devrais l’avoir compris.

    Elle termina sa phrase avec un clin d’œil et un nouveau sourire salace.

     

    Vous voyez ce que je voulais dire ?????


    votre commentaire
  •  

    Alors que je me faisais une joie d'aller au Salon du Livre de Paris cette année, un empêchement de type "accidentel" me retient chez moi pendant au moins 6 semaines .....

    Me voilà donc détentrice d'un ticket pour le SDL que je ne pourrais utiliser.

    C'est pourquoi j'organise un petit concours pour faire gagner ce billet happy .

    Les modalités de ce concours ?

    Rien de bien compliqué !!

    Laissez-moi un commentaire sous cet article et surtout indiquez-moi quel auteur vous souhaiteriez rencontrer si jamais il / elle avait la chance de pouvoir s'y rendre lui / elle aussi, et ce que vous aimeriez lui demander, lui faire, lui offrir....

    Voilà, c'est très simple, non !?!

    Alors je vous laisse jusqu'au vendredi 13 mars minuit pour vous lâcher .....

     

    Bonne chance

     

     PS : pour info, il s'agit d'un billet électronique valable pour 1 seule journée (au choix) à imprimer sur une feuille A4 sans y apporter de modification....

     

    ***********

     

    Tout d'abord, merci aux 3 participantes !! J'ai cru un instant que j'allais me la garder cette place ......

    Il s'en est donc fallu de peu ( ben en fait 1 chance sur 3 ....) que l'une de vous remporte ce petit concours....

    Le tirage a eu lieu ce matin (et pas par une de mes petites mains en peau de bananes.....!)

    et voilà le résultat final :

     

     

     Qhuay, tu es donc l'heureuse gagnante de cette place au SDL 2015 !!!!

     

    On se MP pour le lot !!

     

     


    3 commentaires
  • Dans la littérature Bit-Lit, on lit et on entend parler de toutes sortes de phénomènes paranormaux, de vampires mais surtout de grosses bestioles à poils ou à plumes comme mes préférés : les loups-garous et autres métamorphes. Le tableau ne serait pas complet si l'on n'évoquait pas... les sorciers, magiciens et autres wiccans.

     

     

    Mais qu'est-ce qu'un wiccan, me demanderez-vous ??

    Eh bien, quelqu'un qui pratique la Wicca.

    Euh, oui mais encore ???

    Pour les néophytes que nous sommes, voici donc un cours accéléré sur la Wicca.

    Mes renseignements sont issus d'une série de sites et blogs dont je vous laisserais une liste en fin d'article, pour les plus curieux wink2 (sinon ils feront comme moi : ils pianoteront gaiement chez notre "ami" Google pour en apprendre beaucoup plus que les simples notions délivrées ci-dessous).

     

     

    Alors, pour commencer un peu d'éthymologie :  

    Sorcellerie se dit "wiccacraeft" en vieil anglais (d'où le terme actuel de Witchcraft), wicca étant le masculin de sorcier (au féminin : wicce et au pluriel : wiccan). Ces mots dérivent du verbe wiccian qui signifie "ensorceler, pratiquer la magie".

    Toutefois le terme de "Wicca" a été créé au XXème siècle par Gerald Brousseau Gardner qui lui donnait le sens plus général de "l'art des sages". 
    La Wicca est également souvent appelée "vieille religion" ou "religion des sorcières". 

    Cette éthymologie reste toutefois soumise à de nombreuses controverses.... Se renseigner  pour en avoir une idée.

     

     

     

    Les paragraphes qui suivent sont très largement inspirés du Blog "Le Grimoire de Serene" (cf lien n° 4 dans la liste en fin d'article) 

    Du point de vue des religions monothéistes et notamment du christianisme, la pratique de la sorcellerie est considérée comme quelque chose de maléfique, utilisée dans le monde occulte pour démontrer la capacité de manipuler ou de contrôler les esprits à l'aide de magie.

    En réalité, les sorciers ont des dons qui leur permettent de ressentir la présence de toutes sortes d'esprits et d'énergies. Ils ont donc des affinités pour certaines croyances. Panthéistes, ils croient généralement qu’il existe un pouvoir absolu – une sorte de Dieu – mais ils peuvent l’imaginer sous une multitude d’aspects différents, changeant selon les circonstances. Ils trouvent qu’en fin de compte, toutes les religions cherchent (plus ou moins bien selon les cas) à vénérer la même divinité. Ils trouvent l’idée de la réincarnation plus attrayante que de passer l’éternité dans un quelconque paradis. Quant au concept d’enfer, ils ont tendance à le rejeter: ils refusent de croire qu’une divinité parfaite condamnerait qui que ce soit pour l’éternité. Les notions d’égalité de l’homme et de la femme, de non-discrimination envers les races, les croyances et l’orientation sexuelle, ainsi que le respect de l’environnement font souvent partie de leurs valeurs les plus importantes, ce qui les éloigne de plusieurs religions où ces valeurs manquent cruellement.

    Pour réussir charmes et sortilèges, les sorciers se doivent de suivre les 4 lois de la Sorcellerie (lois de la Pyramide des Sorciers) : Savoir, Vouloir, Oser et Garder le Silence. 

     

     

    La Wicca... Elle est devenue la religion la plus répandue en matière de sorcellerie.
    Il existe autant de définitions que de praticiens...

    On peut cependant en dresser les grandes lignes. C'est une philosophie positive de la vie, un art de vivre. Il s'agit d'une religion néo-païenne récente (les années 1950), proche du chamanisme et du druidisme, polythéiste, vénérant un Dieu et une Déesse (dualité du masculin et du féminin, symbolique de la création) et dont un des buts vise l'harmonie avec la nature dans toutes ses formes (nature sacralisée). Les wiccans sont très souvent des écologistes... La Wicca valorise la curiosité et le savoir, le respect de soi-même, d'autrui et de la nature.
    Elle est basée sur des rituels et une tradition orale. La Wicca enseigne que la magie est un don des Dieux. Il n'est pas défendu d'étudier la magie noire et les maléfices mais les wiccans doivent employer ce savoir avec éthique et responsabilité.
    Les sorciers ne sont pas tous wiccans.... mais presque tous les wiccans sont des sorciers !!

      

    La Wicca n'a pas de texte fondateurs mais les wiccans respectent Le Wiccan Rede (une traduction  et ) qui repose sur le principe du : 

    "Si ça ne fais de mal à personne, fais ce que tu veux".

    et de la loi du triple retour (ou Règle de Trois par Trois) :

    "Tout bien et tout mal fait par magie reviendra par trois fois".

     Cette dernière est cependant parfois contestée dans le sens où le soricer / wiccan ayant communié avec
    le sacré / le divin n'aura aucune raison de faire du mal ou manipuler quelqu'un..... 

     

    La vie d'un wiccan est rythmée par les grandes fêtes païennes :

     

    Tout bon wiccan qui se respecte se doit de posséder sa propre panoplie qui est composée : d'un autel, d'une baguette magique (he), d'un cercle magique, d'un athamé, d'une coupe en cristal, d'un miroir, d'un chaudron, d'un bol de sel, d'une bolline, d'un balai (eh ouais !! mais pas pour voler hein !!), d'une cloche, d'un encensoir, d'un grimoire (ou Livre des Ombres), d'un talisman, d'un pentacle, d'une plume, d'amulettes et d'encres magiques.
    Si vous désirez plus de renseignements il suffit d'aller consulter l'article "Panoplie du Wiccan" chez Mysteria-Magyk-Girl (cf lien n° 7)

     

     

    Pour chaque auteur évoquant le monde magique, il y aura donc une réalité et une manifestation différente selon leur propre sensibilité et les rouages de leur imagination.

    J'ajouterais donc pour conclure qu'il y a autant de pratiques différentes de la wicca que de wiccans et que d'auteurs.... (sous-entendu dans Loving Chamallow et le futur roman, il s'agira de ma propre version, ce qui me laisse toute latitude pour écrire ce que je veux yes he intello sans être complètement à côté de la plaque !).

     

     J'espère que ce petit exposé vous aura rendu le monde de la magie / de la wicca / de la sorcellerie un peu plus compréhensible....

     

    Liste des liens internet utilisés :

    1- Wikipédia (he)

    2- Le Site de la Wicca

    3- Forum Histoires de Romans

    4- Le Grimoire de Serene 

    5- Les Mystères de Keltia

    6- Le Cercle des 13 Lunes

    7- Mysteria-Magyk-Girl

    8- Le Monde de Sheylla

    9- Ensorcellement.fr

    10- Sabbats et Traditions

    11 - Chaudron et Grimoire

    12- Le Sanctuaire de Meïkia

    12- Le Coven de Poussière d'Etoiles


    2 commentaires
  • Cette année, ma mission number 1 :

    Me concentrer sur la rédaction du roman de mon petit sorcier de Chamallow et de son nouvel ami lupin....

    Le pied serait d'en avoir terminé le 1er jet d'ici la fin de l'année !! Mais... Je me connais, moi et ma vitesse d'escargot... Et puis si MxM Bookmark arrêtait de lancer des thèmes aussi alléchants pour leurs AT... Je ne serais pas aussi tentée !!

    Alors je m'accorde quelques semaines (lisez quelques mois c'est plus sûr !) pour travailler sur ce nouveau texte qui, en fonction de sa longueur, sera dédié à l'AT Handicap (deadline en juillet 2015) ou à un prochain Mix de nouvelles.

    Et ensuite "finito" : je pense, je vis et j'écris Chamallow...

    Je dois vous avouer que la première fois que j'ai lu le thème de l'Appel à Texte de MxMBookmark " Les 7 péchés Capitaux", mes muses se sont jouées de moi !
    UNE scène est apparue quasi immédiatement derrière mes petites rétines toutes frétillantes d'excitation !!
    LA fameuse scène du cellier avec le chocolat et le sirop d'érable...
    Alors oui vous l'avez compris, je suis une incorrigible gourmande qui ferait n'importe quoi pour du sirop d'érable (ou presque winktongue ). J'ai donc brodé mon histoire autour de cette "image mentale" et d'un congélateur !! Ne me demander pas pourquoi le congélateur... Je ne serai pas fichue de vous donner une explication rationnelle !!

     


    (Merci Epice pour l'étiquette !! cool )

     

    Bon allez comme je suis de bonne humeur, je vous partage un petit extrait de cette scène he :

     

    " " À la fermeture, Joris se trouvait dans le cellier, occupé à ranger ce qui traînait encore. Malencontreusement, son coude heurta une étagère. Le choc lui fit lâcher le récipient de chocolat fondant et renverser divers objets qui roulèrent par terre. Instinctivement, il fit un petit mouvement du poignet, concentré sur le chocolat qu’il fit progressivement « remonter » dans le pot, évitant une séance de nettoyage supplémentaire du local, puis le pot flotta jusqu’à l’étagère la plus proche.

    — Ah ça alors ! C’est génial comme truc ! s’exclama Nath derrière lui.

    Surpris, Joris se retourna, pris en flagrant délit d’usage de magie. Ne connaissant pas la position du garou par rapport au monde magique, il resta les bras ballants, un brin paniqué.

    Percevant son appréhension et ne supportant pas que son Chamallow puisse avoir peur de lui, Nathanaël s’approcha doucement de lui.

    — Connais-tu le pouvoir subtil du chocolat ? lui chuchota-t-il. Son arôme envoûte ton esprit, son âpreté remplit ton palais d’une douce amertume, sa tendresse alanguit ton corps... Hummm...

    Ayant plongé son index dans le pot de chocolat, il le lécha langoureusement, fixant Joris de ses prunelles argentées, celle de gauche se teintant progressivement d’un soupçon de couleur miel. Le jeune wiccan déglutit à cette vision pour ensuite frissonner sous l’impulsion d’une forte dose de puissance lycanthrope. Nath et son loup étaient au diapason ; l’ouverture de la chasse était officiellement déclarée.

    Hypnotisé, Joris regarda Nath le « Prédateur-Gourmet » tremper son doigt une seconde fois. L’atmosphère du cellier se modifia, devenant électrique. L’air enflamma la tension qui régnait entre les deux hommes. La respiration saccadée de Joris répondait aux battements désordonnés du cœur du Nath, qui pour la première fois, lâchait enfin prise face à sa dévorante et vorace passion pour le jeune sorcier.

    Captivé par les deux joyaux luminescents de son patron, Joris la « Souris-Chamallow » ne se rendit compte qu’il avait ouvert la bouche qu’au moment où un doigt déposa une traînée de chocolat sur sa langue. Naturellement, il referma sa bouche, emprisonnant le doigt entre ses lèvres. Humm, oui... Il avait vraiment raison, cette sensation de douceur, c’était tout simplement divin. Rouvrant ses yeux, la petite « Souris-Chamallow » découvrit le regard appréciateur que le séduisant « Prédateur-Gourmet » lui décochait.

    Comblant le peu d’espace qui le séparait encore de sa proie, Nath nettoya d’une douce caresse du pouce la goutte de chocolat qui perlait sur la lèvre inférieure.

    — C’est quoi cette manie de tout ramener à la bouffe ? murmura Joris, essayant de redonner un peu de volonté à son corps.

    — Je ne suis pas sûr que tu sois prêt à digérer cette vérité... Ton cœur chamallow est trop tendre. " " 

     

    Alors pour ceux et celles qui n'auraient pas encore "gouté" aux charmes de Loving Chamallow (et pour les autres, après tout, pas de sectarisme ici he), laissez-moi vous (re)présenter les protagonistes de ce futur roman bit-lit :

     

     
    Joris Sauvadier
    20 ans, 1.75m, des yeux d'un vert absynthe...

    Du genre plutôt introverti, notre jeune wiccan est encore très perturbé par le décès violent de ses parents. Il possède des pouvoirs télékinésiques (en cours de contrôle) et pyromanes (à son corps défendant). Il ne le sait pas encore mais pour un lycanthrope son aura est d'un vert lumineux. Et pour une certaine personne, il dégage une délicieuse odeur de crème brûlée !! Jusque-là, il semblait sûr de son orientation sexuelle... Il faudra user de patience et de diverses manigances pour qu'il réalise véritablement qui il est et vers qui son coeur balance. 

     

     
    Nathanaël Nivars
    28 ans, 1.80m, des yeux gris clair

    A la différence de Joris, Nath est un jeune homme très ouvert, charismatique et qui dévore la vie à pleines dents (parfois un peu trop d'ailleurs). Son côté lycanthrope a dû compenser de manière très lupine le fait de ne pouvoir vivre aux côtés de son âme soeur. C'est qu'il a un appétit charnel... surdéveloppé. Ce n'est pas toujours facile de lutter contre son propre corps !
    De retour au pays après des années d'exil, la chance lui sourit enfin. Et la rencontre avec le jeune wiccan déboussolé est le signe qu'il attendait pour se lancer à la conquête de son Chamallow...

     


    Blacky

    Il est donc la partie lupine de Nathanaël. Sa personnalité n'est pas toujours en accord avec sa partie humaine, notamment quant il s'agit de "leur relation" avec Joris. La notion de possessivité de Blacky est très primaire : il a trouvé son âme soeur, alors pourquoi tourner autour du pot et tergiverser... Les humains ne savent pas ce qu'ils veulent, autant les aider à se décider rapidement !! Dans les mêmes propensions, son instinct de protection envers Joris, quoiqu'assez gonflant à supporter, sera un des liens qui renforcera leur complicité.  
    La persévérance de Blacky finira-t-elle par payer ?

     

    Dans un prochain article, je vous présenterais Jézabelle, la jumelle de Joris, et les autres personnages secondaires....

    Plus d'infos sur Loving Chamallow ?? 

     

    Bonne nuit à tous et toutes happy

     


    6 commentaires
  • Hier, 11 janvier 2015...

    Je n'avais pas encore écrit d'article ni souhaité les habituels vœux de nouvelle année...

    Après ce 7 janvier, cet attentat ignoble, ces prises d'otages et toutes ces victimes innocentes balayées par 3 fanatiques, il est difficile de parler de choses aussi futiles que le bilan d'un an de blog ou de mes projets pour 2015, mes résolutions que je ne tiendrais pas (comme d'habitude ! )...

    J'ai l'impression d'avoir perdu une deuxième fois mon innocence, que mon enfance vient d'être brutalement violentée... 

    Après le choc, l'émotion, le besoin de savoir, se faire du mal en restant brancher non-stop sur des chaînes d'infos qui parlent des heures pour donner des infos qu'ils n'ont pas...

    Rentrer chez soi et devoir répondre à sa fille de 9 ans : "Dis Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" 

    Je voyais bien qu'elle était anxieuse, perturbée de voir ses parents et grands-parents déboussolés et effondrés par ces événements...

    Ce que je lui ai répondu ??? Sur le coup, je lui ai menti... pas fière mais voulant qu'elle conserve, elle au moins, son innocence encore un peu.... Alors oui, je lui ai dit que dans notre petit village, on ne risquait rien... Elle apprendra bien assez tôt que le monde ne tourne pas toujours rond et que certaines personnes sont assez timbrées pour faire le mal n'importe où, au nom d'une personne ou d'une religion....

    Après ça, pourtant, on a beaucoup discuté : terrorisme, caricature, liberté d'expression, histoire, religion, intégrisme...

    Pour illustrer la chance que nous avons d'habiter un pays démocratique et "libre", je lui ai parlé d'une amie d'enfance qui travaille actuellement en Chine, et qui était désespérée de ne pouvoir partager elle aussi son soutien à son pays en manifestant pour le droit à la libre expression dans un pays qui censure les communications et interdits les manifestations..... 

    Notre rôle à nous, maintenant, est de poursuivre cet élan de fraternité pour que cette marée humaine ne soit pas un mouvement éphémère, poudre d'émotion qui s'envolerait au premier coup de vent.

    La Marseillaise est devenue le temps d'une journée un hymne "presque" mondial et nombreux étaient les "Charlie"....

    Alors oui la vie continue... Il faut avancer...

    J'ai des projets pour 2015 mais pour l'heure je préfère partager une nouvelle fois ces dessins vus sur la toile, qui par leur simplicité ou la force des mots m'ont fait sourire en dépit de ma tristesse... 

    Me revient à l'esprit une phrase tirée d'un film que j'aime énormément : dans Indiana Jones et la Dernière Croisade (1989) lorsque Marcus Brody déclarait à Henry Jones Senior que

    "La plume est plus puissante que l'épeé"

    A nous d'écrire ce que nous voulons être NOTRE histoire....

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

     

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

     

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans
    #
    JeSuisCharlie

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

    "Maman, est-ce qu'on est en sécurité chez nous ???" E., 9 ans

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique