• * Le petit monde de Loving Chamallow - Wicca et Sorcellerie

    Dans la littérature Bit-Lit, on lit et on entend parler de toutes sortes de phénomènes paranormaux, de vampires mais surtout de grosses bestioles à poils ou à plumes comme mes préférés : les loups-garous et autres métamorphes. Le tableau ne serait pas complet si l'on n'évoquait pas... les sorciers, magiciens et autres wiccans.

     

     

    Mais qu'est-ce qu'un wiccan, me demanderez-vous ??

    Eh bien, quelqu'un qui pratique la Wicca.

    Euh, oui mais encore ???

    Pour les néophytes que nous sommes, voici donc un cours accéléré sur la Wicca.

    Mes renseignements sont issus d'une série de sites et blogs dont je vous laisserais une liste en fin d'article, pour les plus curieux wink2 (sinon ils feront comme moi : ils pianoteront gaiement chez notre "ami" Google pour en apprendre beaucoup plus que les simples notions délivrées ci-dessous).

     

     

    Alors, pour commencer un peu d'éthymologie :  

    Sorcellerie se dit "wiccacraeft" en vieil anglais (d'où le terme actuel de Witchcraft), wicca étant le masculin de sorcier (au féminin : wicce et au pluriel : wiccan). Ces mots dérivent du verbe wiccian qui signifie "ensorceler, pratiquer la magie".

    Toutefois le terme de "Wicca" a été créé au XXème siècle par Gerald Brousseau Gardner qui lui donnait le sens plus général de "l'art des sages". 
    La Wicca est également souvent appelée "vieille religion" ou "religion des sorcières". 

    Cette éthymologie reste toutefois soumise à de nombreuses controverses.... Se renseigner  pour en avoir une idée.

     

     

     

    Les paragraphes qui suivent sont très largement inspirés du Blog "Le Grimoire de Serene" (cf lien n° 4 dans la liste en fin d'article) 

    Du point de vue des religions monothéistes et notamment du christianisme, la pratique de la sorcellerie est considérée comme quelque chose de maléfique, utilisée dans le monde occulte pour démontrer la capacité de manipuler ou de contrôler les esprits à l'aide de magie.

    En réalité, les sorciers ont des dons qui leur permettent de ressentir la présence de toutes sortes d'esprits et d'énergies. Ils ont donc des affinités pour certaines croyances. Panthéistes, ils croient généralement qu’il existe un pouvoir absolu – une sorte de Dieu – mais ils peuvent l’imaginer sous une multitude d’aspects différents, changeant selon les circonstances. Ils trouvent qu’en fin de compte, toutes les religions cherchent (plus ou moins bien selon les cas) à vénérer la même divinité. Ils trouvent l’idée de la réincarnation plus attrayante que de passer l’éternité dans un quelconque paradis. Quant au concept d’enfer, ils ont tendance à le rejeter: ils refusent de croire qu’une divinité parfaite condamnerait qui que ce soit pour l’éternité. Les notions d’égalité de l’homme et de la femme, de non-discrimination envers les races, les croyances et l’orientation sexuelle, ainsi que le respect de l’environnement font souvent partie de leurs valeurs les plus importantes, ce qui les éloigne de plusieurs religions où ces valeurs manquent cruellement.

    Pour réussir charmes et sortilèges, les sorciers se doivent de suivre les 4 lois de la Sorcellerie (lois de la Pyramide des Sorciers) : Savoir, Vouloir, Oser et Garder le Silence. 

     

     

    La Wicca... Elle est devenue la religion la plus répandue en matière de sorcellerie.
    Il existe autant de définitions que de praticiens...

    On peut cependant en dresser les grandes lignes. C'est une philosophie positive de la vie, un art de vivre. Il s'agit d'une religion néo-païenne récente (les années 1950), proche du chamanisme et du druidisme, polythéiste, vénérant un Dieu et une Déesse (dualité du masculin et du féminin, symbolique de la création) et dont un des buts vise l'harmonie avec la nature dans toutes ses formes (nature sacralisée). Les wiccans sont très souvent des écologistes... La Wicca valorise la curiosité et le savoir, le respect de soi-même, d'autrui et de la nature.
    Elle est basée sur des rituels et une tradition orale. La Wicca enseigne que la magie est un don des Dieux. Il n'est pas défendu d'étudier la magie noire et les maléfices mais les wiccans doivent employer ce savoir avec éthique et responsabilité.
    Les sorciers ne sont pas tous wiccans.... mais presque tous les wiccans sont des sorciers !!

      

    La Wicca n'a pas de texte fondateurs mais les wiccans respectent Le Wiccan Rede (une traduction  et ) qui repose sur le principe du : 

    "Si ça ne fais de mal à personne, fais ce que tu veux".

    et de la loi du triple retour (ou Règle de Trois par Trois) :

    "Tout bien et tout mal fait par magie reviendra par trois fois".

     Cette dernière est cependant parfois contestée dans le sens où le soricer / wiccan ayant communié avec
    le sacré / le divin n'aura aucune raison de faire du mal ou manipuler quelqu'un..... 

     

    La vie d'un wiccan est rythmée par les grandes fêtes païennes :

     

    Tout bon wiccan qui se respecte se doit de posséder sa propre panoplie qui est composée : d'un autel, d'une baguette magique (he), d'un cercle magique, d'un athamé, d'une coupe en cristal, d'un miroir, d'un chaudron, d'un bol de sel, d'une bolline, d'un balai (eh ouais !! mais pas pour voler hein !!), d'une cloche, d'un encensoir, d'un grimoire (ou Livre des Ombres), d'un talisman, d'un pentacle, d'une plume, d'amulettes et d'encres magiques.
    Si vous désirez plus de renseignements il suffit d'aller consulter l'article "Panoplie du Wiccan" chez Mysteria-Magyk-Girl (cf lien n° 7)

     

     

    Pour chaque auteur évoquant le monde magique, il y aura donc une réalité et une manifestation différente selon leur propre sensibilité et les rouages de leur imagination.

    J'ajouterais donc pour conclure qu'il y a autant de pratiques différentes de la wicca que de wiccans et que d'auteurs.... (sous-entendu dans Loving Chamallow et le futur roman, il s'agira de ma propre version, ce qui me laisse toute latitude pour écrire ce que je veux yes he intello sans être complètement à côté de la plaque !).

     

     J'espère que ce petit exposé vous aura rendu le monde de la magie / de la wicca / de la sorcellerie un peu plus compréhensible....

     

    Liste des liens internet utilisés :

    1- Wikipédia (he)

    2- Le Site de la Wicca

    3- Forum Histoires de Romans

    4- Le Grimoire de Serene 

    5- Les Mystères de Keltia

    6- Le Cercle des 13 Lunes

    7- Mysteria-Magyk-Girl

    8- Le Monde de Sheylla

    9- Ensorcellement.fr

    10- Sabbats et Traditions

    11 - Chaudron et Grimoire

    12- Le Sanctuaire de Meïkia

    12- Le Coven de Poussière d'Etoiles


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 23 Février 2015 à 19:47

    Merci Triskèle pour ces précisions happy . 

    Bonne soirée

    1
    Jeudi 19 Février 2015 à 11:00

    Merci Zéline pour ce bel article qui met les choses au clair!

    Il ya plusieurs traditions dans la Wicca, mais toutes ont à peu près les mêmes principes:

    Les 13 principes de la Wicca

    1. Nous pratiquons les rites pour nous mettre en accord avec les rythmes naturels des forces de la vie marqués par les phases de la lune, les quatre saisons et les quatre fêtes.
    2. Nous donnons une responsabilité unique envers notre environnement. Nous cherchons à vivre en harmonie avec la nature, en équilibre biologique, plaçant l’accomplissement de la vie et notre conscience au sein du concept d’évolution.
    3. Nous reconnaissons qu’il existe une puissance plus grande que celle qui apparaît à la personne ordinaire. Du fait qu’elle est plus grande que l’ordinaire elle est parfois dite “surnaturelle”. Nous pensons cependant que c’est une erreur car il s’agit d’une potentialité naturelle
    4. Nous pensons que la puissance créatrice dans l’univers s’est manifestée à travers la polarité masculine et féminine et que c’est la même puissance créatrice qui crée l’interaction entre le masculin et le féminin. Nous n’en estimons aucune supérieure à l’autre, sachant qu’elles se soutiennent mutuellement. Nous pensons que le sexe peut-être considéré comme un plaisir, comme un symbole, comme l’incarnation de la vie et comme une des sources cachées de l’énergie utilisée dans la pratique de la magie et de la religion.
    5. Nous reconnaissons l’existence des mondes extérieurs et intérieurs parfois appelés psychologiques, spirituels, inconscient collectif, etc. Nous reconnaissons l’existence d’une interaction entre ces deux dimensions qui se traduit de plusieurs manières, par exemple par la spiritualité, la magie ou les phénomènes paranormaux. En conséquence nous ne négligeons aucune dimension par rapport à une autre et nous considérons le monde dans sa totalité par rapport à la perspective de notre réalisation.
    6. Nous ne reconnaissons aucune autorité hiérarchique, mais honorons ceux qui enseignent, respectons ceux qui partagent leur grande connaissance et sagesse, ainsi que ceux qui se sont courageusement offerts à l’animation d’un groupe
    7. Nous croyons que la religion, la magie et la sagesse sont trois expressions d’une même voie que nous rencontrons dans la façon de voir le monde et dans la philosophie de vie que nous appelons le paganisme
    8. S’enorgueillir du titre de “païen”, de “sorcier”, de “mage” ou de quelque autre de ce genre ne rend pas tel, l’hérédité pas davantage, ni la collection de titres, degrés et initiations. Un “mage” cherche à contrôler les forces présentes en lui et fait son possible pour vivre avec sagesse, sans faire de tort aux autres et en harmonie avec la nature
    9. Nous croyons à la réalisation de la vie, à l’évolution, au développement de la conscience éclairant notre compréhension de l’univers, ainsi qu’au rôle personnel que nous tenons au sein du monde
    10. Notre seule animosité envers le christianisme ou envers toute autre religion ou philosophie de la vie, repose sur leur prétention à être “la seule voie” cherchant ainsi à dénigrer la liberté de pratique et de croyance.
    11. Nous ne sommes plus aujourd’hui menacés par la discussion sur notre histoire, nos origines et la légitimité de nos traditions. Nous nous sentons essentiellement concernés par notre présent et notre futur.
    12. Nous ne reconnaissons pas l’existence d’un principe absolu du mal qui serait par exemple représenté par des entités comme “Satan” ou “Diable”, dans la tradition chrétienne. Nous ne recherchons pas la souffrance et ne reconnaissons pas de vertu particulière à la mortification.
    13. Nous croyons que nous devons rechercher dans la nature ce qui contribue à notre santé et notre bien-être.


    La Wicca donne, de part le Rede (Si tu ne fait de mal à personne, fait ce que tu veux), unique et seule loi Wiccane, une interdiction totale de dicter la morale de qui que ce soit. Le Wiccan est libre de ses pensées et des ses actes, la seule chose que l'on demande au sein de la Wicca est le respect d'autrui, donc, ne faire de mal a personne intentionnellement.
    La Wicca encourage les gens à aller vers le monde, à partager sans y mentionner la religion, et sans essayer de convertir les gens.
    La Wicca encourage l'ecoute de diverses idées de tout niveau, et cela, toujours, sans mettre en avant la religion.

    Source: haanheiv.centerblog.net/

     J'ajoute que leurs fêtes sont les fêtes celtes en accord avec la roue de l'année et des saisons.

     

    Belle fin de semaine chère Zéline, amities.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :